5 raisons d’utiliser une ceinture de grossesse extensible

5 raisons d’utiliser une ceinture de grossesse extensible

Pendant la grossesse, les ceintures de grossesse sont utilisées pour soutenir le bas du dos et l’abdomen. Ces vêtements de soutien extensibles peuvent être bénéfiques aux femmes enceintes actives, surtout au cours des deuxième et troisième trimestres.

1. Les ceintures de grossesse peuvent vous aider à moins souffrir

Les douleurs dorsales et articulaires peuvent être débilitantes pendant la grossesse, rendant difficile la pratique des activités quotidiennes. La prévalence de l’inconfort dorsal et pelvien pendant la grossesse a été examinée dans une étude publiée dans le Spine Source aux Etats-Unis. Ils ont découvert que 71 % des femmes souffrent de douleurs lombaires et 65 % de douleurs de la ceinture pelvienne.

Le port d’une ceinture abdominale pendant la grossesse peut aider à soutenir le bas du dos et le ventre du bébé pendant les activités, ce qui permet de réduire la douleur.

Douleur de l'articulation sacro-iliaque

L’augmentation de la relaxine, une hormone appelée à juste titre qui provoque un relâchement et une perte de stabilité des articulations de la hanche, est à l’origine des douleurs de l’articulation sacro-iliaque qui sont fréquentes pendant la grossesse.

Il s’agit d’une douleur intense et douloureuse dans le bas du dos, juste derrière le coccyx. Les bandes et les orthèses de soutien du ventre servent à stabiliser l’articulation, ce qui peut aider à réduire la douleur pendant les activités.

Inflammation du ligament rond

Ce symptôme apparaît au cours du deuxième trimestre. Sur l’avant de la hanche et sous le ventre, il peut aller d’une légère gêne à une forte douleur.

Il s’agit d’une affection passagère mais souvent terrible, causée par le poids et la pression supplémentaires exercés sur les ligaments qui soutiennent l’utérus en développement. Les bandeaux de grossesse répartissent le poids du bébé sur le dos et l’abdomen, ce qui peut soulager la pression sur les ligaments ronds et réduire la douleur.

Lire aussi : Comment pratiquer le yoga pour soigner une hernie discale ? 

2. Pendant les activités, les ceintures extensibles assurent une compression modérée

Avez-vous déjà couru sans porter de soutien-gorge de sport ? N’est-ce pas horrible ? Un ventre de bébé en pleine croissance suit la même logique. La compression modérée d’un bandeau abdominal peut aider à stabiliser l’utérus et à soulager l’inconfort causé par les mouvements pendant une activité physique.

Une mise en garde : une compression abdominale excessive peut restreindre la circulation et avoir des effets néfastes sur la pression sanguine. Elle peut également provoquer des brûlures d’estomac et des indigestions.

3. Elles servent de repères posturaux extérieurs

Les bandes abdominales donnent à votre corps des repères extérieurs pour vous aider à maintenir une posture appropriée. Les bandeaux de grossesse soutiennent le bas du dos et le torse, ce qui favorise une bonne posture et empêche la surextension du bas du dos. Le poids supplémentaire supporté à l’avant du corps, ainsi que l’étirement et l’affaiblissement d’importants muscles centraux qui soutiennent la colonne vertébrale, sont à l’origine de l’aspect  » balancier  » caractéristique de la grossesse.

4. Ils vous permettent de vaquer à vos occupations quotidiennes avec aisance

L’exercice physique pendant la grossesse présente de nombreux avantages pour la santé. 

L’exercice améliore le tonus musculaire et l’endurance tout en réduisant la pression artérielle, la dépression et le diabète. En raison de la douleur et de l’inconfort, de nombreuses femmes ne peuvent pas faire d’exercice ou continuer à travailler pendant leur grossesse. Le port d’un anneau ventral peut contribuer à réduire l’inconfort et vous permettre de participer aux activités quotidiennes, ce qui présente des avantages tant physiques qu’économiques.

5. Elles peuvent être portées comme soutien après la grossesse

Dans les semaines qui suivent l’accouchement, il est habituel de ressentir une perte de force centrale. Les muscles et les ligaments qui ont été étirés et sollicités pendant la grossesse doivent récupérer. La combinaison de cette faiblesse et de l’effort nécessaire pour s’occuper d’un nouveau-né peut être difficile et entraîner des blessures.

Cet article devrait vous intéresser : Sciatique pendant la grossesse 

De nombreuses femmes trouvent que le port d’une ceinture lombaire après l’accouchement aide à soulager l’inconfort en apportant un soutien supplémentaire à l’abdomen et au bas du dos. Une ceinture de grossesse extensible peut aider les femmes souffrant de diastasis (une séparation des muscles abdominaux) en ramenant physiquement les muscles abdominaux ensemble. Combiné à des exercices abdominaux particuliers, cela peut aider à combler l’écart entre les muscles abdominaux.

Une autre manière de soulager la douleur lombaire après un accouchement ?

N’oubliez pas qu’une ceinture de grossesse n’est qu’une solution à court terme. Elle n’a aucun effet sur le problème ou le dysfonctionnement sous-jacent. Le fait de soutenir l’abdomen peut « éteindre » les muscles sous-jacents, ce qui entraîne une faiblesse à long terme.

Ce que vous devez savoir sur le port d’une ceinture les grossesses.

Pour éviter une dépendance excessive, ne portez pas une ceinture abdominale ou un vêtement de soutien plus de deux ou trois heures à la fois.

Pendant et après la grossesse, les exercices visant à renforcer l’abdomen transversal doivent être combinés à l’utilisation d’une ceinture abdominale pour renforcer les muscles centraux.

 

Avant de porter un quelconque équipement de compression (tel que la ceinture de décompression ou le corset lombaire), consultez toujours votre médecin. Une ceinture abdominale peut être déconseillée aux femmes qui ont une mauvaise circulation sanguine ou qui souffrent d’hypertension.

Les bandeaux de grossesse ne sont destinées qu’à être utilisées temporairement et ne constituent pas une solution à long terme. Il est essentiel de s’attaquer au problème de fond. Pour traiter les douleurs chroniques pendant et après la grossesse, il est recommandé de consulter un kinésithérapeute.

En savoir plus : Ostéopathe ou chiropracteur : Quelles sont les différences ?

 

Une question ou besoin d’aide ?

Pour partager l’article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire