Peut-on allier fibromyalgie et travail sédentaire ?

Peut-on allier fibromyalgie et travail sédentaire ?

La fibromyalgie encore appelée fibrosite est une affection complexe qui demeure toujours incomprise par la médecine. Elle se manifeste essentiellement par des douleurs osseuses et musculaires, obligeant les personnes qui en souffrent à opter pour un travail sédentaire. Cependant, la majorité de la population touchée par cette maladie ne bénéficie pas toujours de la clémence des employeurs. Voici quelques solutions permettant d’allier fibromyalgie et travail.

Sommaire

Quelles sont les causes de cette maladie chronique ?

Bien que la fibromyalgie ne soit pas une maladie mentale, ses causes sont à la fois d’ordres physiologique et psychologique.

Les causes physiologiques

Sur le plan de la physiologie, diverses études menées aux États-Unis ont soulevé des hypothèses pour expliquer l’origine de la fibromyalgie. Cette maladie chronique serait en effet liée à une anomalie musculaire. Des altérations du système hormonal ou endocrinien pourraient également en être la cause.

Par ailleurs, certains spécialistes pensent qu’une infection virale serait capable d’entraîner la fibromyalgie. Une autre thèse affirme que le mal serait dû à une anomalie du système immunitaire.

Les scientifiques considèrent l’hypersensibilité à la douleur comme une cause de la fibromyalgie. Cette hypothèse a été validée à la suite d’études récentes. Celles-ci consistaient à prouver que de faibles pressions sur le corps du patient sollicitaient les zones cérébrales responsables de la douleur.

Les causes psychologiques

Contrairement à la croyance populaire, la fibromyalgie n’est pas une affection psychosomatique. Toutefois, certains facteurs psychologiques peuvent déclencher les douleurs osseuses et musculaires chez le patient.

Les événements initiateurs de ces symptômes peuvent être le stress, un traumatisme ou encore une anesthésie. Ceux-ci contribuent à la pérennisation de la maladie. En d’autres termes, personne ne naît fibromyalgique chronique, mais il est possible de le devenir au fil du temps.

Ainsi, ces caractéristiques psychologiques de la maladie expliquent l’absence de signes spécifiques lors des examens. Dans cette situation, le médecin peut poser comme diagnostic un trouble psychologique.

Fibromyalgie au travail : symptômes physique et psychologique

Les symptômes physiques

La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs chroniques localisées. Ces dernières s’étendent sur la totalité du corps du patient. La nuque, les épaules, le dos, ainsi que les hanches et les omoplates sont les principaux points de fibromyalgie. Aussi, l’intensité et la durée de ces douleurs sont variables.

18 points sensibles - fibromyalgie et travail sédentaire

Les personnes atteintes par cette maladie ressentent simultanément des douleurs dans les muscles, aux articulations, aux tendons et au niveau des neurones. Elles peuvent également sentir leurs muscles se raidir et une légère pression suffit à susciter de la douleur.

Sur le plan physiologique, les fibromyalgiques souffrent également de troubles digestifs, d’une accentuation de la sensibilité à la fraîcheur, l’humidité et l’effort.

Les symptômes psychologiques

fibromyalgie et travail 2021

Parmi les symptômes psychologiques de la fibromyalgie, il y a les apnées du sommeil. Le patient ressent également une fatigue omniprésente au quotidien. Dans certains cas, cette maladie se manifeste par des mictions douloureuses, avec des troubles respiratoires et visuels. À ces symptômes s’ajoute une hypersensibilité au bruit.

Comment négocier un aménagement des conditions de travail avec l’employeur ?

Il est possible de bénéficier d’un meilleur aménagement des conditions de travail. Pour ce faire, il faudra en premier lieu constituer votre dossier afin de le transmettre à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Vous pouvez à cet effet l’obtenir par le biais d’une simple procédure à la mairie.

Au cas où vous ne pouvez effectuer le déplacement, le site web du Service public permet d’effectuer le téléchargement dudit dossier. Attention, il vaudrait mieux le photocopier et l’envoyer par lettre recommandée suivie de l’accusé de réception, pour ne pas le perdre. Pour ceux qui rencontrent des difficultés au moment de remplir le dossier, il est conseillé de se rapprocher de l’association de patients de la région.

En second lieu, le patient doit présenter la réponse donnée par la MDPH au médecin, une fois que le rendez-vous a été fixé. En effet, certains médecins sont sceptiques quant à l’existence de la fibromyalgie points douloureux. Le document fourni par la MDPH bénéficie donc d’une excellente accréditation dans le principal but d’aider l’employé à négocier l’aménagement de ses conditions de travail.

Fibromyalgie et arthrose

COMMENT REVIVRE PLEINEMENT ?

Et si vous pouviez reprendre une vie normale en commençant par cesser des choses simples ?

5 solutions pour concilier les postes de travail des fibromyalgiques

L’aménagement d’un temps de travail partiel thérapeutique

Le travail partiel thérapeutique est une excellente alternative pour les employés souffrant de fibromyalgie. Cette mesure est idéale pour reprendre le travail ou s’y maintenir. Cela consiste en une réduction des heures de travail pour permettre au salarié d’allier vie professionnelle et état de santé délicat.

Cet aménagement du temps partiel thérapeutique peut être obtenu sur prescription médicale. Il faudra également l’accord de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

Le réaménagement du matériel de travail

L’aménagement matériel du poste de travail est une autre solution pour permettre aux fibromyalgiques de concilier le travail et la maladie. Il est question ici d’installer de nouveaux équipements pour améliorer les conditions de travail du salarié.

Par exemple, l’employeur peut supprimer le travail en hauteur que le patient devait effectuer. La réduction du bruit émis par le poste de travail pourrait également aider l’employé. Ce dernier peut aussi recevoir un siège ergonomique afin de réduire l’inconfort s’il doit travailler assis durant plusieurs heures.

siège ergonomique - SIHOO - Bureau

Si vous avez tendance à être courbé durant votre travail, procurez-vous un redresse dos orthopédique en vente ici, qui permet de rétablir une position correcte du dos.

Le classement à un poste mieux adapté

Réorganiser la façon de travailler serait également un moyen d’apaiser les employés souffrant de fibromyalgie. L’employeur peut choisir de transférer vers un poste moins éprouvant physiquement, une personne atteinte de douleurs musculaires chroniques.

Si le patient soulevait autrefois des charges lourdes à son travail, il serait possible de lui attribuer d’autres tâches. Il peut aussi bénéficier de quelques minutes de repos toutes les deux ou trois heures, afin de rester efficace le reste du temps.

Une bonne séance d’étirement peut également soulager les douleurs au dos et réduire les tensions musculaires. À ce sujet, vous pouvez suivre nos 8 conseils stretching pour prévenir les maux du dos.

L’adaptation des heures de travail

L’aménagement des heures de travail pour les personnes souffrant de fibromyalgie est une alternative que devraient adopter les employeurs. Cette mesure consiste à adapter les horaires et le rythme de travail du salarié aux besoins de la société.

En d’autres mots, le salarié devra négocier avec l’employeur pour travailler durant les heures auxquelles il est plus alerte. Ceci concerne notamment les personnes souffrant d’apnée du sommeil à cause de leur fibromyalgie.

Profitez de la pause déjeuner, entre midi et 2, pour vous relaxer. Utilisez notre tapis et coussin d’acupression constitué de picots, idéal pour stimuler la circulation sanguine.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Bénéficier d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé permet aux fibromyalgiques de conserver leur emploi et subvenir à leurs besoins. De plus, les employeurs prennent davantage au sérieux cette maladie chronique, une fois que les patients leur présentent une preuve attestant de leur état de santé fragile.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé s’avère également utile pour accéder à des formations visant une reconversion professionnelle.

Une question ou besoin d’aide ?

Cet article a 7 commentaires

  1. Louise Labelle

    4ans maintenant de fibro, le travail a la maison aide beaucoup

  2. Viaud

    C est bien beau tout ça mais quand on a un métier très physique, au froid, au bruit, a l humidité et toujours debout a courir après le temps c est très difficile de adapter le poste de travail. ( cuisinière) De plus je ne sais faire que ça et a plus de 50 ans vraiment pas envie de me lancer dans une reconversion professionnelle surtout en ayant le cerveau un peu dans le brouillard. Comment s en sortir vu que personne nous prend au sérieux, serré les dents ca va un moment (réponse de un médecin)

    1. Hamdo

      Bonjour,
      Nous comprenons que c’est très compliqué selon les secteurs d’activité. Dans l’article, nous évoquons plutôt le travail sédentaire et plus précisément de bureau. Certains métiers sont difficiles sur une longue durée pour notre santé et notre dos! L’objectif est d’évoquer les recours et les solutions à mettre en place (lorsque c’est possible). En tout cas, merci de votre commentaire !

    2. Rodriguez

      Bonjour viaud il me paraît opportun de changer de medecin afin de trouver une oreille attentive, de constituer immédiatement ensuite le dossier mdph, de contacter la médecine du travail, bon courage dans votre reconnaissance

  3. Viaud

    Bonjour et merci pour votre réponse mais j ai déjà une reconnaissance RQTH au pres de la mdph. Actuellement je suis en train d essayer d avoir un nouveau avec le centre anti douleurs que j avais déjà consulté et qui m avait dit qu il ne pouvait plus rien pour moi. Le médecin a changé. En espérant que celui-là m écoutera et me comprendra….

  4. Caroline

    Bonjour, je suis reconnue travailleur handicapé mais mon employeur ne m’a pas fait de contrat handicapés es-ce normal ? Et doit-il le faire. Merci beaucoup

  5. Virginie

    Bonjour Merci pour cet article complet et tout ce qui permet au quotidien d’améliorer la posture et les conditions de travail (y compris psychologique) car en effet, le stress joue un rôle très important dans cette pathologie. L’approche mécanique est indispensable pour garder un maximum de mobilité et je trouve votre approche parfaitement complémentaire avec celle de l’approche psychologique et alimentaire.

Laisser un commentaire