8 conseils de stretching pour prévenir vos douleurs

8 conseils de stretching pour prévenir vos douleurs

Si vous souffrez de maux de dos, ou même des tensions aux cervicales, examinez votre mode de vie. La façon dont vous dormez, soulevez et tordez votre corps peut en être responsable. Mais la prévention du mal de dos est peut-être le moyen le plus simple de le gérer. Prendre le temps de suivre quelques conseils vous aidera à vous sentir mieux et vous évitera tout problème à l’avenir.

Pour porter des objets en toute sécurité, il faut utiliser ses jambes pour épargner son dos. Pliez les genoux, resserrez les muscles abdominaux et maintenez l’objet soulevé près de votre corps.

Il est également conseillé de connaître les bonnes et mauvaises manutentions, afin de mettre en place les meilleures postures et éviter de se blesser. Les techniques de manutentions considérées comme dangereuses impliquent généralement des positions qui vous mettent à rude épreuve lorsque vous y ajoutez une charge.

Réduire au minimum et éviter la torsion des motions

L’utilisation de mouvements de torsion doit être soigneusement surveillé et réduite ou éliminé selon le cas. Lors de la manipulation d’objets lourds, la torsion doit être complètement évitée.

Lorsque vous effectuez des travaux lourds, tels que des travaux ménagers, essayez également de réduire la torsion au minimum. Il faut également faire attention à la façon dont vous bougez votre colonne vertébrale ainsi qu’à tout signe avant-coureur, comme une douleur ou un pincement, qui pourrait indiquer un problème.

Réduisez les mouvements de torsion en fonction des signes que pourraient-vous montrer votre corps.

L’hydratation du corps

Notre corps est composé d’environ 70 % d’eau. Une quantité d’eau suffisante nous permet de rester fluides, plutôt que rigides.

Boire beaucoup d’eau augmente la hauteur des disques intervertébraux, ce qui leur permet de conserver leur rôle d’amortisseur sain.

L’eau est nécessaire à presque l’ensemble de notre processus corporel, c’est pourquoi il est bon d’en avoir en quantité suffisante, au moins 1 litre et demie par jour.

Renforcement des abdominaux

L’exercice et l’activité permettent de maintenir la force des muscles de la colonne vertébrale. Les muscles les plus importants à renforcer pour éviter les douleurs dorsales sont les abdominaux.

Incluez des étirements dans votre programme de remise en forme pour éviter les tensions qui provoquent des douleurs. Une autre raison de garder sa souplesse est la diminution des blessures dues aux muscles froids et raids.

 

Voir aussi l’article sur le stretching matinal !

Un sommeil réparateur

Trouver une position de sommeil qui vous convient peut vous aider à éviter de vous fatiguer inutilement le dos ou le cou. Les médecins ont tendance des idées variées lorsqu’ils recommandent des positions de sommeil idéales. Ainsi, il vaut mieux faire confiance à votre corps et à son niveau de confort.

Vos propres jugements seront vos principaux alliés afin de trouver ce sommeil réparateur.

Échauffement pendant l'exercice

Lors d’un exercice physique, les échauffements sont indispensables. L’échauffement signifie 5 à 10 minutes de réveil musculaire juste avant la séance d’exercice. Les recommandations des experts varient quant à savoir si la période d’échauffement doit inclure des étirements.

Le but de l’échauffement est d’acclimater progressivement les muscles à un niveau d’activité plus intense afin de prévenir les blessures et donc la douleur.

Période de refroidissement du corps

La période de refroidissement après une période d’exercice doit comprendre des étirements. Pendant la période de refroidissement, vos muscles sont encore chauds après l’exercice, ils sont donc très réceptifs au stretching.

Voir article sur les étirements au sol, avec un support dorsal !

Les étirements sont également moins douloureux pendant la période de récupération. Les étirements soulagent les tensions musculaires, qui sont l’une des causes des douleurs dorsales. Les étirements aident également à équilibrer l’action des muscles, ce qui améliore l’alignement et soulage les tensions articulaires.

Faire des pauses « mobiles »

Si vous restez assis pendant de longues heures, forcez-vous à vous lever de votre chaise autant que votre environnement de travail le permet. La position assise sollicite la colonne vertébrale et comprime les disques, ce qui entraîne des problèmes de disques. De plus, il n’est pas facile d’adapter la bonne posture devant l’ordinateur, pour cela il est recommandé de faire des pauses de 5 min toute les 25 minutes de travail.

Les maux de dos peuvent vous empoisonner vos journées de travail et votre temps libre. Mais tout n’est pas fini. Utilisez l’ensemble de nos conseils, examinez votre environnement de travail et traitez les situations qui pourraient mettre en difficulté votre dos. Même des mesures simples pour soulager le mal de dos sont les premiers pas dans la bonne direction.

Laisser un commentaire