Est-il normal de faire une sieste après un entraînement ?

Est-il normal de faire une sieste après un entraînement ?

L’activité physique est connue pour stimuler l’énergie. En effet, l’exercice physique augmente le rythme cardiaque et la circulation sanguine, ce qui vous donne l’impression d’être éveillé. C’est l’un des nombreux avantages de l’exercice physique.
Cependant, il est également possible de se fatiguer après l’exercice. C’est particulièrement fréquent après des séances d’entraînement de haute intensité. Après tout, l’activité physique demande beaucoup d’énergie et d’endurance.
Si vous vous sentez fatigué après une séance d’entraînement, vous pouvez faire une sieste. Dans cet article, nous allons exposez les avantages et les inconvénients de la sieste après l’exercice, ainsi que des conseils pour bien la faire.

D'où nous vient cette envie de dormir après une séance de sport ?

En général, la somnolence après l’exercice n’est pas une cause d’inquiétude. Il est normal de se sentir fatigué après avoir fait de l’exercice physique.
C’est plus probable après un entraînement intense. Par exemple, vous pouvez vous attendre à ce que votre niveau d’énergie baisse après une longue course ou un entraînement par intervalles de haute intensité.
D’autre part, un entraînement plus léger comme une promenade tranquille ne vous fatiguera probablement pas.

Mais tout le monde est différent. Votre énergie après l’exercice dépend de nombreux facteurs, notamment :

  • votre niveau de forme physique
  • votre régime alimentaire
  • votre niveau d’hydratation
  • type d’exercice
  • la durée, l’intensité et la fréquence de l’exercice
  • les conditions médicales
  • la quantité de sommeil que vous avez obtenue la nuit précédente

Dans certains cas, le fait de se sentir somnolent après un exercice physique peut être le signe que vous vous êtes surmené.

Pourquoi cela se produit-il ?

l’adénosine triphosphate (ATP)

La somnolence post-exercice est due à la réaction naturelle du corps à l’activité physique.
Lorsque vous faites de l’exercice, vos muscles se contractent de façon répétée. Ils utilisent l’adénosine triphosphate (ATP) pour produire ces contractions. L’ATP est une molécule qui fournit de l’énergie à vos cellules.
Vos niveaux d’ATP diminuent au fur et à mesure que vous continuez à faire de l’exercice. Cela réduit la capacité de vos muscles à fonctionner, ce qui entraîne une fatigue musculaire. C’est ce qu’on appelle la fatigue périphérique.
Votre système nerveux central (SNC) ou névraxe joue également un rôle. Pendant l’exercice, votre SNC émet des signaux répétitifs pour activer vos muscles. Cependant, plus vous vous entraînez longtemps, moins ces signaux seront chargés.
De plus, l’exercice augmente divers neurotransmetteurs, dont la dopamine et la sérotonine. Ces changements réduisent la capacité de votre SNC à activer vos muscles, ce qui entraîne une fatigue centrale. Par conséquent, vous pouvez vous sentir fatigué et avoir envie de faire une sieste.

Avantages et inconvénients de cette sièste

Si vous envisagez de faire une sieste après l’entraînement, examinez les avantages et les inconvénients potentiels.

Avantages de la sieste après l'exercice

Parmi les avantages de la sieste après une séance d’entraînement, citons :

  • Récupération musculaire. Faire une sieste après l’exercice peut favoriser la récupération musculaire. Lorsque vous dormez, vôtre glande pituitaire libère de l’hormone de croissance. Vos muscles ont besoin de cette hormone pour réparer et construire les tissus. C’est essentiel pour la croissance musculaire, les performances athlétiques et la récolte des bénéfices de l’activité physique.
  • Amélioration du déficit de sommeil. Le manque de sommeil entrave la récupération musculaire. Il ralentit également les fonctions cognitives et affaiblit le système immunitaire, ce qui contribue à de mauvaises performances athlétiques. En faisant une sieste, vous pouvez atténuer les effets du manque de sommeil en vous reposant davantage.
  • Réduction de la fatigue physique. La sensation de somnolence après l’exercice est un signe de fatigue musculaire. Cependant, comme la sieste favorise la récupération musculaire, elle diminue la fatigue. Cela peut faciliter la prise en charge d’autres obligations pendant le reste de la journée.
  • Une plus grande vigilance mentale. De même, faire une sieste après l’exercice peut vous donner un regain d’énergie mentale. Si vous vous êtes réveillé tôt pour faire de l’exercice, une sieste peut vous aider à vous sentir moins fatigué.

Inconvénients de la sieste après l'exercice

La sieste après une séance d’entraînement présente également certains inconvénients. En voici quelques-uns :

 
  • Mauvaise qualité de la sieste. L’exercice augmente vos endorphines et la température du corps. Ces changements induits par l’exercice peuvent maintenir votre cerveau et votre corps en éveil. C’est pourquoi certaines personnes évitent de s’entraîner juste avant de se coucher. Par conséquent, même si vous souhaitez faire une sieste, il peut être difficile d’obtenir un repos de qualité. Il faudra peut-être du temps pour déterminer si les siestes post-exercice vous conviennent.
  • Augmentation de la somnolence. Si vous faites une longue sieste, vous risquez d’entrer dans les phases plus profondes du sommeil. Vous vous sentirez groggy et désorienté au réveil. Cette sensation, connue sous le nom d’inertie du sommeil, peut durer jusqu’à 30 minutes.
  • Sommeil perturbé pendant la nuit. Bien que la sieste puisse réduire le déficit de sommeil, elle peut avoir un effet négatif sur le sommeil nocturne. Vous pourriez avoir du mal à vous endormir plus tard dans la nuit. De plus, si vous souffrez d’un trouble du sommeil, la sieste peut aggraver vos symptômes. Consultez votre médecin si vous ressentez le besoin de faire régulièrement des siestes.

Combien de temps faut-il faire la sieste ?

Limitez votre sieste à 20 minutes. Évitez de faire la sieste pendant 30 à 60 minutes. Sinon, vous risquez d’entrer dans un sommeil profond et de vous réveiller avec une inertie du sommeil.
Réglez une alarme pour une durée de 25 à 30 minutes. Cela vous donnera le temps de vous détendre avant une sieste de 20 minutes.
Si vous vous sentez fatigué après une séance d’entraînement en soirée, il peut être préférable de vous coucher tôt. Veillez simplement à vous hydrater et à prendre un repas de récupération avant de vous coucher.

Vous en voulez plus ?

Pour tirer le meilleur parti de votre sieste après l’entraînement, gardez ces conseils à l’esprit :


⦁ Choisissez le bon moment. C’est une bonne idée d’éviter de faire la sieste plus tard dans la journée. Essayez de faire une sieste entre 13 heures et 15 heures, lorsque votre énergie commence naturellement à baisser. Si vous faites une sieste trop tard dans la journée, vous risquez de ne pas pouvoir dormir la nuit.

⦁ Étirez-vous. Si vous ne l’avez pas encore fait, étirez vos muscles avant de faire la sieste. Cela vous aidera à réduire la fatigue et la raideur musculaire au réveil.

⦁ Réhydratez-vous d’abord. De même, il est important de boire de l’eau après l’entraînement. Veillez à vous réhydrater avant de faire une sieste. Après votre réveil, continuez à boire de l’eau pour hydrater votre corps.

⦁ Gardez la chambre à coucher au frais. En général, il est plus confortable de dormir dans une chambre fraîche. Réglez la température de votre chambre entre 16 et 18 degrés.

⦁ Réduisez le bruit. Lorsque le reste du monde est éveillé, il peut être difficile de faire une sieste paisible. Vous pouvez utiliser des bouchons d’oreille pour masquer les bruits parasites.

⦁ Assombrissez la pièce. Essayez de porter un masque de sommeil ou de fermer les stores. Cela réduira votre exposition à la lumière vive, ce qui vous permettra de vous reposer plus facilement. Si vous envisagez d’intégrer la sieste dans votre routine quotidienne, pensez à investir dans des rideaux d’occultation.

⦁ Éteignez vos appareils électroniques, comme le smartphone ou l’ordinateur portable afin d’éviter les distractions et privilégiez la relaxation.

⦁ Privilégiez le sommeil nocturne. Les siestes ne remplacent pas le sommeil nocturne. Faites en sorte de dormir suffisamment cette nuit-là, même si vous avez fait une sieste pendant la journée.

Il est courant de se fatiguer après un entraînement long ou difficile. En général, cela se produit parce que vos muscles manquent d’énergie. Votre système nerveux central perd également sa capacité à faire bouger vos muscles. Cela provoque une fatigue musculaire, qui vous fait vous sentir fatigué.

La sieste peut faciliter la récupération musculaire et vous donner un regain d’énergie. Limitez votre sieste à 20 minutes pour éviter de vous sentir dans un pire état de fatigue. Il est également préférable d’éviter de faire une sieste trop près de l’heure du coucher, ce qui peut perturber votre sommeil nocturne.

Dans l’ensemble, l’exercice devrait améliorer votre niveau d’énergie. Consultez votre médecin si vous vous sentez constamment fatigué après une séance d’exercice.

Une question ou besoin d’aide ?

Laisser un commentaire