Névralgie cervicobrachiale ou sciatique du bras : causes, symptômes, que faire ?

sciatique du bras
Liza Pinault, physiothérapeute
Liza Pinault, physiothérapeute

Diplômée en 2019 - Université de Laval avec une maîtrise en physiothérapie

La sciatique du bras, également appelée névralgie cervico-brachiale, est une affection douloureuse qui concerne le bras et dont l’origine se trouve dans les nerfs cervicaux. Elle peut être liée à diverses causes telles que des problèmes vertébraux ou musculaires. Cet article vous aidera à mieux comprendre cette affection et à découvrir comment soulager les douleurs qu’elle provoque.

Pourquoi parler de sciatique pour une affection du bras ?

Tout comme la sciatique classique concerne le nerf sciatique au niveau de la jambe, le terme de sciatique du bras fait référence à une irritation d’un nerf issu des vertèbres cervicales qui entraîne une douleur irradiante dans le bras. Cette similitude de terminologie met donc l’accent sur une attaque nerveuse avec un point commun : l’inflammation et la compression d’un nerf en lien avec la colonne vertébrale.

Cause et manifestation de la sciatique du bras

L’origine des douleurs

Les principales causes de la sciatique du bras sont :

  • L’arthrose cervicale : elle entraîne un rétrécissement du canal médullaire et peut causer une atteinte des racines nerveuses cervicales. Ne loupez pas notre article sur l’arthrose cervicale et maux de tête : Comment gérer la douleur ?
  • La hernie discale cervicale : elle est responsable d’une compression directe d’une racine nerveuse par le disque éjecté. Cela peut provoquer une névralgie cervico-brachiale.
  • Le syndrome du défilé thoraco-brachial : l’espace étroit entre la clavicule et la première côte comprime les nerfs et les vaisseaux qui passent dans cette zone, entraînant des douleurs similaires à celles de la sciatique du bras.

Article similaire : Névralgie cervico-brachiale et travail : comment adapter son environnement professionnel ?

Les symptômes de la sciatique du bras

La sciatique du bras se caractérise par des douleurs d’intensité variable selon les individus et les causes responsables de l’affection. Ces douleurs peuvent être décrites comme :

  • Durables et continues, voire lancinantes, accompagnées d’une sensation de brûlure ou de fourmillement.
  • Irradiantes, c’est-à-dire empruntant le trajet des nerfs concernés, pouvant descendre du cou jusqu’au doigt.
  • Augmentées lors de mouvements spécifiques de la tête (rotation, inclinaison), ou lors de certaines activités impliquant le bras.

Comment poser le diagnostic de la sciatique du bras ?

Le diagnostic de la sciatique du bras repose sur un examen clinique minutieux réalisé par un professionnel de santé, comme un médecin généraliste, un rhumatologue ou un ostéopathe. Les éléments pris en compte pour poser le diagnostic comprennent :

  • Les antécédents médicaux et professionnels du patient, qui peuvent révéler des facteurs favorisant l’apparition de la sciatique du bras.
  • La localisation et les caractéristiques des douleurs ressenties, qui donnent des indications sur les nerfs possiblement concernés et leur trajet dans le bras.
  • Le bilan des mouvements limités ou douloureux, observés lors de tests de mobilité du cou, de l’épaule et du bras.

Des examens complémentaires comme une radiographie, un scanner ou une IRM peuvent être réalisés pour confirmer le diagnostic et déterminer la cause précise de l’affection.

Traitements et solutions pour soulager la sciatique du bras

Mesures conservatrices

Dans un premier temps, il est conseillé d’adopter des mesures simples visant à limiter la sollicitation du bras atteint :

  • Éviter les activités et les postures aggravantes.
  • S’accorder du repos lorsque les douleurs sont trop intenses.
  • Appliquer des compresses chaudes ou froides sur la zone douloureuse pendant 15 minutes plusieurs fois par jour pour aider à la relaxation musculaire et diminuer l’inflammation.
  • Prendre des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en cas de douleurs aiguës.

Exercices et techniques thérapeutiques

En complément des mesures conservatrices, il est recommandé de réaliser des exercices de rééducation adaptés à la sciatique du bras, visant à :

  • Améliorer la mobilité du cou et de l’épaule.
  • Renforcer les muscles cervicaux et des épaules pour un meilleur soutien de la colonne vertébrale et de la ceinture scapulaire.

Des séances de physiothérapie, de chiropraxie ou d’ostéopathie peuvent également être envisagées en fonction des besoins et des préférences du patient. Ces professionnels de santé sont formés pour proposer des manipulations ciblées permettant de soulager la compression nerveuse et les douleurs associées à la sciatique du bras.

Traitements médicamenteux et procédures invasives

Si malgré ces mesures, les symptômes persistent ou s’aggravent, des traitements médicamenteux plus puissants comme les corticoïdes peuvent être prescrits par un médecin. De même, des infiltrations de corticoïdes directement au niveau du nerf comprimé peuvent être réalisées sous contrôle radiologique pour obtenir un effet anti-inflammatoire rapide et local.

Dans les cas les plus sévères ou résistants aux traitements conservateurs, une intervention chirurgicale pourrait être nécessaire pour décomprimer le nerf concerné et traiter la cause sous-jacente de la sciatique du bras (extraction d’une hernie discale, libération d’un nerf coincé, etc.).

La sciatique du bras est donc une affection souvent douloureuse et invalidante qui nécessite une prise en charge adaptée pour limiter les récidives et améliorer la qualité de vie des personnes concernées. Il est important de consulter un professionnel de santé si vous présentez des symptômes pouvant évoquer une sciatique du bras afin d’obtenir un diagnostic précis et un traitement adéquat.

Laisser un commentaire

Ensembles pour améliorer votre posture

Améliorez votre posture dès maintenant avec nos articles sélectionnés par des physiothérapeutes. 

Dites adieu à votre mauvaise posture et faites-la évoluer vers un niveau supérieur !

Partager :

accessoires

Gants de compression

Arthrose des mains

Ballon de bureau 65cm

Ergonomie