You are currently viewing Os iliaque : tout savoir sur cet élément clé du bassin

Os iliaque : tout savoir sur cet élément clé du bassin

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Anatomie
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

L’os iliaque fait partie intégrante du système musculosquelettique humain. Situé au niveau du bassin, il joue un rôle essentiel dans la mobilité et le soutien de notre corps. Dans cet article, nous vous proposons d’examiner en détail l’anatomie de cette structure osseuse si particulière.

Anatomie générale de l’os iliaque

L’os iliaque est l’un des trois os qui composent le bassin, avec le sacrum et le coccyx. Il s’agit d’un os pair, ce qui signifie qu’il en existe un de chaque côté du bassin. Chaque os iliaque est formé par la fusion de trois parties distinctes :

  • L’iliaque, également appelée aile iliaque, constitue la partie supérieure de l’os coxal. Elle s’étend depuis la colonne vertébrale jusqu’à la hanche, et forme une surface concave qui accueille les muscles abdominaux et les muscles du dos.
  • L’ischion, ou ischium, se trouve à la partie inférieure et postérieure de l’os coxal. C’est sur cette zone que nous nous asseyons lorsque nous sommes assis, car elle supporte notre poids.
  • Le pubis, enfin, est la partie antérieure et inférieure de l’os coxal. Il se joint à l’ischion par un cartilage, formant ainsi la symphyse pubienne.

Lire aussi: Arthrodèse lombaire : Tout savoir sur cette intervention !

Les articulations de l’os iliaque

L’os iliaque participe à plusieurs articulations importantes dans le corps humain :

1. Articulation sacro-iliaque

L’articulation sacro-iliaque relie l’os iliaque au sacrum, une partie de la colonne vertébrale située juste au-dessus du coccyx. Il s’agit d’une articulation synoviale, ce qui signifie qu’elle possède une cavité remplie de liquide synovial permettant la glisse des surfaces articulaires. Cette articulation est renforcée par plusieurs ligaments, dont les ligaments sacro-iliaques antérieurs et postérieurs, qui assurent sa stabilité.

2. Articulation coxo-fémorale

L’articulation coxo-fémorale, également appelée articulation de la hanche, unit l’os iliaque à la tête du fémur, l’os de la cuisse. Il s’agit d’une articulation en forme de boule et de socket, qui permet une grande amplitude de mouvement dans toutes les directions. La stabilité de cette articulation est assurée par plusieurs ligaments, dont le ligament iliofémoral et le ligament ischiofémoral.

3. Symphyse pubienne

La symphyse pubienne est l’articulation entre les deux os pubiens, situés à l’avant du bassin. Il s’agit d’une articulation cartilagineuse, c’est-à-dire qu’elle est constituée d’un disque de cartilage fibreux qui permet un léger mouvement entre les deux os.

Lire également: Tout savoir sur la coxa valga

Fonctions principales de l’os iliaque

L’os iliaque remplit plusieurs fonctions essentielles :

  • Soutien et protection : en tant que partie intégrante du bassin, l’os iliaque contribue à soutenir le poids supérieur du corps et à protéger les organes internes situés dans la cavité pelvienne, tels que la vessie, l’utérus (chez les femmes) et le rectum.
  • Mobilité : grâce à ses articulations avec le sacrum et le fémur, l’os iliaque permet une grande amplitude de mouvement au niveau de la hanche, notamment la flexion, l’extension, l’abduction, l’adduction, la rotation interne et la rotation externe.
  • Insertion musculaire : l’os iliaque offre de nombreuses surfaces d’insertion pour les muscles du dos, de l’abdomen, des fesses et des cuisses, ce qui contribue à leur efficacité lors de la contraction et du relâchement.

Anomalies et pathologies associées à l’os iliaque

Plusieurs affections peuvent affecter l’os iliaque et entraîner des douleurs ou des dysfonctionnements :

  • Dysplasie de la hanche : cette malformation congénitale affecte l’articulation coxo-fémorale et peut provoquer une instabilité ou un développement anormal de la hanche. Elle est plus fréquente chez les nouveau-nés, surtout ceux qui sont nés en position de siège.
  • Inflammation de l’articulation sacro-iliaque : également appelée sacro-iliite, elle peut être causée par des traumatismes, des infections, des maladies auto-immunes ou des troubles métaboliques. Les symptômes incluent généralement une douleur dans le bas du dos et/ou la fesse, qui s’aggrave avec le mouvement.
  • Bursite ischio-jambière : cette inflammation de la bourse située entre l’ischion et les tendons des muscles ischio-jambiers peut causer une douleur à l’arrière de la cuisse et de la hanche, souvent aggravée par la marche, la course ou la montée d’escaliers.

Voir aussi: Tout savoir sur le schwannome lombaire

En somme, l’os iliaque joue un rôle crucial dans notre mobilité et notre soutien corporel. Comprendre son anatomie et ses fonctions peut aider à prévenir les blessures et à maintenir une bonne santé musculosquelettique.

Laisser un commentaire