Comprendre la myélite transverse : causes, symptômes et traitements

myélite transverse
Liza Pinault, physiothérapeute
Liza Pinault, physiothérapeute

Diplômée en 2019 - Université de Laval avec une maîtrise en physiothérapie

La myélite transverse est une affection rare qui se caractérise par une inflammation de la moelle épinière. Cette inflammation entraîne une interruption de la transmission d’impulsions nerveuses et peut causer des problèmes sérieux tels que la paralysie ou une perte de sensation. Dans cet article, nous aborderons les différentes causes de cette maladie, les symptômes qu’elle provoque ainsi que les traitements disponibles pour en venir à bout.

Qu’est-ce que la myélite transverse ?

Cette maladie neurologique se manifeste par une atteinte inflammatoire du système nerveux central. Elle touche la moelle épinière, responsable de la transmission d’impulsions nerveuses entre le cerveau et le reste du corps. Plus précisément, les lésions sont localisées sur la substance blanche, qui contient majoritairement des fibres nerveuses et des cellules gliales qui contribuent au bon fonctionnement du système nerveux.

Lorsqu’une inflammation survient, elle provoque généralement un gonflement dans une partie spécifique de la substance blanche. Ce gonflement dérègle la transmission normale d’impulsions électriques le long des fibres nerveuses, entraînant des perturbations au niveau des fonctions motrices et sensorielles.

Causes possibles de la myélite transverse

Infections virales ou bactériennes

Une des causes les plus fréquentes est une infection virale ou bactérienne. Les virus et les bactéries peuvent infiltrer la moelle épinière, provoquant ainsi l’inflammation typique de cette maladie. Certaines infections couramment associées à ce problème incluent la grippe, la rubéole, le cytomégalovirus, la syphilis ou encore la tuberculose.

Maladies auto-immunes

Certaines personnes atteintes de myélite transverse présentent également des troubles auto-immuns comme la sclérose en plaques, la neuromyélite optique (maladie de Devic) ou le syndrome de Sjögren. Dans ces cas, le système immunitaire s’attaque par erreur aux tissus de la moelle épinière.

Vaccinations

Dans de rares cas, on suspecte que certaines vaccinations puissent être liées au développement de cette maladie inflammatoire. Il est toutefois important de noter que ces occurrences sont extrêmement rares et qu’il n’existe pas de preuve formelle établissant un lien direct entre la vaccination et la myélite transverse.

Symptômes de la myélite transverse

Les signes cliniques varient d’une personne à l’autre et dépendent de la zone touchée de la moelle épinière. Parmi les symptômes les plus courants, on peut mentionner :

  • Douleurs dorsales
  • Faiblesse musculaire dans les bras et les jambes
  • Perte de la sensation de toucher, du goût et/ou de l’odorat
  • Altération des fonctions intestinales et vésicales
  • Spasticité (raideur) musculaire
  • Dépression et anxiété

Diagnostiquer la myélite transverse

Face à ces symptômes, un médecin pourra réaliser divers examens pour poser un diagnostic. Parmi les tests possibles figurent :

  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) : cet examen permet d’obtenir une vision précise de la moelle épinière et de déterminer si une inflammation est présente.
  • Examen du liquide céphalorachidien : une ponction lombaire peut être réalisée pour recueillir un échantillon de liquide céphalorachidien qui sera ensuite analysé en laboratoire.
  • Tests sanguins : des analyses de sang peuvent être effectuées pour rechercher des signes d’infection ou de maladies auto-immunes.

Traitement de la myélite transverse

Le traitement de cette affection dépend de la cause sous-jacente. En cas d’infection virale ou bactérienne, des médicaments antiviraux ou antibiotiques peuvent être prescrits. Si la myélite est due à une maladie auto-immune, on privilégiera un traitement à base de corticoïdes et/ou d’immunosuppresseurs.

Parallèlement au traitement médicamenteux, une prise en charge globale doit être mise en place pour permettre au patient de mieux faire face aux conséquences de cette maladie. Parmi les actions possibles :

  • Rééducation fonctionnelle : des séances de kinésithérapie peuvent aider à améliorer la force musculaire, l’équilibre et la coordination.
  • Thérapies ergonomiques : l’intervention d’un ergothérapeute peut faciliter la réalisation des tâches quotidiennes et améliorer l’autonomie du patient.
  • Prise en charge psychologique : consulter un psychologue peut aider le patient et sa famille à surmonter les difficultés émotionnelles liées à la myélite transverse.

En résumé, la myélite transverse est une maladie inflammatoire rare et complexe qui affecte la moelle épinière. Les causes, les symptômes et les traitements varient en fonction de chaque personne. Une prise en charge adaptée est essentielle afin de limiter les conséquences sur la qualité de vie des patients atteints de cette affection.

Laisser un commentaire

Ensembles pour améliorer votre posture

Améliorez votre posture dès maintenant avec nos articles sélectionnés par des physiothérapeutes. 

Dites adieu à votre mauvaise posture et faites-la évoluer vers un niveau supérieur !

Partager :

accessoires

Gants de compression

Arthrose des mains

Ballon de bureau 65cm

Ergonomie