L’endorphine : plus puissante que la morphine ?

endorphine plus puissante morphine
Liza Pinault, physiothérapeute
Liza Pinault, physiothérapeute

Diplômée en 2019 - Université de Laval avec une maîtrise en physiothérapie

L’endorphine est une substance naturelle produite par le cerveau qui joue un rôle majeur dans la gestion de la douleur et le bien-être général. Mais en quoi l’endorphine est-elle liée à la morphine, et peut-on vraiment dire qu’elle est plus puissante ? Dans cet article, nous explorerons les propriétés de l’endorphine et sa comparaison avec la morphine.

Qu’est-ce que l’endorphine ?

L’endorphine est un type de neuropeptide produit par le système nerveux central. Ces molécules agissent comme des neurotransmetteurs, ce qui signifie qu’elles transmettent des signaux chimiques entre les neurones. L’idée courante veut que l’endorphine ait des propriétés analgésiques, permettant ainsi de contrôler la sensation de douleur.

Production d’endorphines dans le corps

Les endorphines sont produites par différentes parties du corps, notamment par l’hypothalamus et l’hypophyse. La production d’endorphines est déclenchée par divers éléments, tels que le stress, la douleur ou même certains types d’exercices physiques intenses. En fait, ce phénomène est souvent associé au sentiment de « bien-être » ressenti après un effort physique intense, connu sous le nom de « runner’s high« .

Qu’est-ce que la morphine ?

La morphine est un analgésique opioïde puissant dérivé de la plante du pavot. Elle est fréquemment utilisée en milieu médical pour soulager les douleurs intenses et chroniques, telles que celles provoquées par certains cancers ou des affections post-chirurgicales. La morphine fonctionne en se liant aux récepteurs aux opioïdes dans le cerveau et le système nerveux central, ce qui inhibe la transmission des signaux de douleur.

Risques associés à l’utilisation de la morphine

Bien que la morphine soit un médicament extrêmement efficace pour contrôler la douleur, elle présente également des risques importants d’effets secondaires et de dépendance. Parmi les effets indésirables courants figurent la somnolence, les difficultés respiratoires, la constipation et les nausées. De plus, un usage prolongé de la morphine peut entraîner une accoutumance, puis une dépendance physique et psychologique.

Comparaison entre endorphines et morphine

Pour comprendre si l’endorphine est véritablement plus puissante que la morphine, il convient de les comparer au niveau de leur fonctionnement, de leur efficacité, et de leurs effets sur l’organisme.

Fonctionnement similaire

L’endorphine et la morphine agissent tous deux en se liant aux mêmes récepteurs opioïdes dans le cerveau et le système nerveux central. Cette similitude explique pourquoi ces substances ont des effets analgésiques comparables.

Efficacité de l’endorphine et de la morphine

De nombreuses études ont montré que l’endorphine a une efficacité analgésique comparable à celle de la morphine, mais il est difficile de quantifier précisément le décalage entre leur puissance respective. Cela s’explique en partie par le fait que les endorphines soient produites naturellement par le corps, ce qui signifie qu’elles ne sont pas administrées à des doses contrôlées comme c’est le cas avec la morphine.

Endorphine : un choix naturel et sans risque

Probablement l’avantage le plus significatif des endorphines sur la morphine réside dans leur caractère naturel et non addictif. Puisqu’il s’agit d’une substance produite par l’organisme, l’endorphine ne présente pas les risques d’effets secondaires ou de dépendance associés à la morphine.

Soins antidouleur alternatifs : le rôle des endorphines

Compte tenu des avantages des endorphines sur la morphine, on peut se demander si ces molécules peuvent être exploitées pour offrir des traitements antidouleur alternatifs et plus sûrs.

Stimulation de la production d’endorphines

Il existe plusieurs moyens de stimuler la production d’endorphines par le corps, notamment :

  • L’exercice physique : certaines activités, comme la course à pied ou le vélo, ont été démontrées pour stimuler efficacement la production d’endorphines.
  • La méditation : pratiquer régulièrement des exercices de relaxation et de pleine conscience peut aider à augmenter les niveaux d’endorphines dans l’organisme.
  • L’alimentation : manger certains aliments, tels que les piments forts ou le chocolat noir, peuvent encourager la production d’endorphines.

Techniques basées sur la stimulation des endorphines

Certaines techniques non pharmacologiques sont également conçues pour exploiter les effets analgésiques des endorphines, par exemple :

  • L’acupuncture : cette pratique chinoise traditionnelle consiste à insérer de fines aiguilles dans certaines zones du corps pour soulager la douleur. On pense que cela fonctionne en partie en stimulant la libération d’endorphines. Soulagez votre dos et offrez-vous un moment de détente avec le tapis d’acupression.
  • Le massage thérapeutique : en plus d’être une expérience relaxante et réconfortante, on pense que le massage aide à augmenter les niveaux d’endorphines.

 

Il semble quelque peu simpliste de comparer directement la puissance analgésique entre l’endorphine et la morphine. Leur action et leur efficacité peuvent être similaires, mais elles diffèrent considérablement en termes de sécurité, de risque pour la santé, et de leur capacité à provoquer une dépendance. En fin de compte, l’endorphine représente sans aucun doute une alternative potentiellement intéressante et plus sûre aux analgésiques opioïdes comme la morphine, bien que davantage de recherches soient nécessaires pour comprendre pleinement leurs applications cliniques.

Nous vous encourageons à partager vos réflexions et expériences dans les commentaires ci-dessous. Votre contribution pourrait enrichir notre compréhension collective. N’hésitez pas également à partager cet article avec vos collègues et amis pour montrer votre soutien.

Laisser un commentaire

Ensembles pour améliorer votre posture

Améliorez votre posture dès maintenant avec nos articles sélectionnés par des physiothérapeutes. 

Dites adieu à votre mauvaise posture et faites-la évoluer vers un niveau supérieur !

Partager :

accessoires

Gants de compression

Arthrose des mains

Ballon de bureau 65cm

Ergonomie