You are currently viewing Arthrite psoriasique : comment soulager naturellement la douleur et l’inflammation ?

Arthrite psoriasique : comment soulager naturellement la douleur et l’inflammation ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Pathologies
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

L’arthrite psoriasique est une forme atypique d’arthrite qui peut se présenter de différentes manières chez chaque personne. Elle provoque souvent de l’inflammation et un gonflement de l’articulation touchée. Mais qu’est-ce que l’arthrite psoriasique exactement ? Quelles sont ses causes et ses symptômes ? Comment peut-on la diagnostiquer et la traiter ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que l’arthrite psoriasique?

L’arthrite psoriasique (AP) est une maladie chronique qui affecte les articulations et qui est souvent associée au psoriasis, une maladie de la peau inflammatoire. Les personnes atteintes d’AP souffrent à la fois d’inflammation et de douleur articulaire, ainsi que de lésions cutanées ou d’ongles anormaux. Il est important de noter que l’AP ne se développe pas toujours chez les personnes atteintes de psoriasis. Environ 10 à 30% des patients atteints de psoriasis sont également diagnostiqués avec l’AP. Cette maladie peut toucher aussi bien les hommes que les femmes, et elle est généralement diagnostiquée entre l’âge de 20 et 50 ans. Il existe différents types d’arthrite psoriasique, tels que l’AP asymétrique qui affecte une à quatre articulations d’un côté du corps, l’AP symétrique qui touche de nombreuses articulations, l’AP distale qui affecte les articulations des doigts, l’AP spinale qui touche les articulations de la colonne vertébrale et les articulations sacro-iliaques, et enfin l’AP mutilante qui est une forme rare mais grave de la maladie.

Qu’est-ce qui provoque l’arthrite psoriasique ?

L’arthrite psoriasique (AP) peut se développer en raison de prédispositions génétiques, bien que les causes exactes de cette maladie soient encore inconnues. Si vous avez un membre de votre famille atteint de psoriasis ou d’arthrite psoriasique, il est possible que vous en développiez également. Cela est dû à la présence de certains gènes qui vous prédisposent à cette maladie. Cependant, il est important de noter que la simple présence de ces gènes ne garantit pas l’apparition de la maladie.

L’AP est une maladie auto-immune, tout comme le psoriasis. Cela signifie qu’elle provoque un dysfonctionnement du système immunitaire, qui attaque les articulations et les cellules saines de la peau, entraînant une inflammation. Il est également possible que cette maladie soit liée à un mauvais fonctionnement du système immunitaire. En plus des prédispositions génétiques, de nombreux autres facteurs peuvent déclencher l’arthrite psoriasique, tels que les blessures, les infections virales ou bactériennes, les périodes stressantes de la vie et les facteurs environnementaux.

Si vous souffrez de douleurs dorsales, répondez à notre court questionnaire et obtenez des conseils adaptés à votre situation.

Quels signes indiquent la présence de l’arthrite psoriasique ?17

Si vous présentez des douleurs articulaires, des inflammations des articulations, des tendons et des ligaments des doigts et des orteils, des maux de dos, une raideur matinale intense et persistante, une fatigue accrue, un détachement des ongles de la peau, une réduction de l’amplitude articulaire et une perte de poids, il est important de consulter un rhumatologue. Ces symptômes peuvent être associés à l’arthrite psoriasique, qui se manifeste généralement avant l’apparition des éruptions cutanées. Le diagnostic de l’arthrite psoriasique peut être difficile car il associe une maladie cutanée et une maladie articulaire. Pour poser le diagnostic, le médecin doit identifier les symptômes caractéristiques des deux affections le plus tôt possible. Cela peut nécessiter un examen physique, des analyses sanguines et des examens d’imagerie tels que des radiographies, des échographies ou des IRM. Ces examens permettent également d’éliminer d’autres formes d’arthrite inflammatoire.

Quelles sont les options de traitement disponibles ?

L’arthrite psoriasique est généralement traitée par un spécialiste des arthrites, appelé rhumatologue. Bien qu’il ne soit pas possible de guérir complètement l’arthrite psoriasique, il existe de nombreux traitements efficaces pour soulager les symptômes et réduire les dommages aux articulations.

Les solutions médicamenteuses

Les médicaments les plus couramment prescrits pour traiter l’arthrite psoriasique sont les antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). Il est généralement recommandé de prendre du méthotrexate avec des suppléments d’acide folique. Les ARMM sont utilisés pour réduire l’inflammation et empêcher la détérioration de la maladie. Ils aident également à prévenir les attaques du système immunitaire contre les articulations et les tissus environnants. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont aussi utilisés pour réduire l’inflammation et le gonflement des articulations. Votre médecin peut également vous prescrire des analgésiques comme la codéine ou des injections de corticostéroïdes. Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour remplacer une articulation endommagée par une articulation artificielle, comme une prothèse de hanche par exemple. Cette opération peut aider à soulager la douleur et améliorer la mobilité de l’articulation touchée.

Des solutions naturelles pour soulager l’arthrite psoriasique

Si vous êtes atteint d’arthrite psoriasique (AP), il existe des traitements naturels qui peuvent soulager vos symptômes. Bien que ces traitements puissent être aussi efficaces que les médicaments, il est préférable de les utiliser en complément. N’oubliez pas d’en informer votre médecin avant de les essayer.

Lorsque vous soupçonnez une AP, il est important de ne pas trop solliciter vos articulations. Après un effort physique ou une tâche difficile, prenez le temps de vous reposer. Il est essentiel de ménager vos articulations.

Prenez également soin de votre peau en utilisant des soins adaptés pour atténuer les symptômes cutanés de l’AP. En hiver, hydratez votre peau pour éviter qu’elle ne se dessèche. Une crème hydratante peut être utilisée.

L’arthrite psoriasique entraîne des douleurs articulaires et musculaires. L’acupuncture est un traitement efficace pour soulager les tensions musculaires associées à cette maladie. Il s’agit d’un traitement par aiguille qui cible les muscles affectés. L’acupuncture permet d’améliorer la circulation sanguine, d’augmenter les chances de guérison dans la zone traitée et de réduire les douleurs musculaires et des tissus mous. Les aiguilles aident également à détendre les tensions musculaires et à réduire la transmission des signaux de douleur locale.

La kinésithérapie (physiothérapie) peut vous aider à mieux vivre avec l’AP. Elle utilise des techniques pour protéger vos articulations du stress tout en améliorant vos capacités physiques à la maison ou au travail. Votre thérapeute vous proposera également des exercices adaptés à votre mode de vie et à vos dispositions, afin d’améliorer la mobilité de vos articulations et de soulager la raideur.

Manger sainement pour apaiser l’arthrite psoriasique

Certains remèdes naturels peuvent être utiles pour soulager l’inflammation et améliorer le confort des personnes atteintes d’arthrite psoriasique, sans avoir recours à des anti-inflammatoires chimiques. Adopter une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour vivre avec cette maladie. Il est recommandé de privilégier les fruits, les légumes, les céréales, les produits laitiers et les viandes. Certains aliments peuvent par ailleurs être efficaces contre l’arthrite psoriasique. L’huile de poisson, riche en acides gras oméga-3, peut aider à réduire les protéines responsables de l’inflammation. Il est recommandé de prendre 3 à 4 g d’huile de poisson par jour, mais il faut noter que son effet peut prendre jusqu’à deux mois pour se faire sentir. Le curcuma est également efficace pour réduire l’inflammation. La curcumine, un composé actif du curcuma, possède des propriétés analgésiques. Il suffit de prendre 1,5 g de poudre de curcuma par jour, de préférence avec une pincée de poivre. Pour en savoir plus sur une alimentation anti-inflammatoire pour lutter contre les maladies inflammatoires, consultez notre article. Il est important de faire régulièrement des évaluations de votre arthrite psoriasique tous les 3 à 6 mois afin de modifier votre traitement en fonction de l’évolution de la maladie. Lorsque votre état est stable, il est possible de réduire les doses de médicaments, mais il est rare de pouvoir arrêter complètement le traitement. Dans tous les cas, il est essentiel de rester actif et de manger sainement.

Laisser un commentaire