6 mauvaises habitudes qui pourraient être à l’origine de votre mal de dos

6 mauvaises habitudes qui pourraient être à l’origine de votre mal de dos

Rester à la maison signifie passer plus de temps à faire des choses auxquelles votre corps n’est pas habitué, ce qui peut expliquer pourquoi votre dos commence à vous faire mal. Cela vous rappelle quelque chose ? L’une de ces habitudes pourrait en être la cause.

Supposons que vous passiez beaucoup de temps ou tout votre temps à la maison. Votre dos a commencé à vous faire mal. S’agit-il d’une coïncidence ou cette nouvelle vie au foyer pourrait-elle être à l’origine de problèmes ?

C’est probablement la deuxième possibilité. Depuis la pandémie, nous avons constaté une forte incidence de plaintes de douleurs cervicales et dorsales. Même avant le COVID-19, les douleurs dorsales étaient courantes : l’individu moyen connaît un à deux épisodes de douleurs dorsales par an, qui peuvent commencer dans la vingtaine et constituer un problème récurrent déclenché par divers événements de la vie. Heureusement, la plupart des douleurs dorsales se résorbent en quelques semaines, selon les spécialistes.

Quelles sont donc les habitudes que vous prenez à la maison qui pourraient avoir un impact sur vos maux de dos ? Nous avons étudiés le sujet et nous vous présentons les sept mauvaises habitudes à surveiller lorsque vous êtes chez vous.

Sommaire

1. Travailler au lit

Pourquoi la douleur dans le dos survient ?

Maintenant que vous travaillez depuis chez vous, en télétravail, vous avez sans doute trouvé des endroits intéressants pour installer votre bureau, comme votre lit. Pourtant, si vous ne faites pas attention, il est facile de s’enfoncer dans une position semi-inclinée, ce qui peut tendre le bas du dos.

Notre solution :

Maintenir la courbe naturelle de la colonne vertébrale en plaçant un oreiller supplémentaire derrière votre colonne lombaire. Vous pourriez même acheter une civière dorsale pour le dossier de votre chaise afin de rendre votre bureau plus confortable.

2. Mauvais sommeil, mauvaise récupération

Le sommeil est-il si important que cela pour mon dos ?

Certaines études suggèrent qu’une mauvaise qualité de sommeil est associée à une lombalgie aiguë. Bien que personne ne sache exactement quel est la corrélation entre les deux, le fait est que les activités quotidiennes peuvent mettre le corps à rude épreuve, et le repos est un élément à ne pas négliger pour la récupération des tissus mous. Si vous ne dormez pas bien, vous ne donnez pas à votre corps la capacité de récupérer.

 

Notre solution :

Si vous avez des problèmes de sommeil, consultez votre médecin traitant pour éliminer les troubles du sommeil ou d’autres problèmes médicaux comme l’apnée du sommeil. Sinon, si vous vous réveillez avec des douleurs, la position de votre corps pendant le sommeil ou votre matelas peuvent être deux causes à surveiller.

Alors si vous avez ce problème, essayez de trouver une position plus confortable. Et si vous remarquez un renfoncement ou un creux lorsque vous regardez votre matelas, il faut le remplacer, sinon votre colonne vertébrale suivra.

Sachez que le matelas doit être suffisamment ferme pour supporter votre poids et en même temps, suffisamment souple pour s’adapter aux courbes de votre corps. 

3. S'affaler sur le canapé

Pourquoi cela fragilise votre dos ?

Ces moments de procrastination sur Netflix peuvent ravages votre dos, surtout si votre dos s’enfonce dans le canapé. Contrairement à ce que vous pourriez penser, les maux de dos ne viennent pas de la durée d’assise, mais de la manière dont vous êtes assis.

Notre solution :

Lorsque vous êtes assis, assurez-vous d’avoir un bon soutien dans le bas de votre dos. Vous devez sentir le soutien derrière votre dos.

4. Faire de l'exercice dans des vieilles chaussures

chaussures usées - voûte plantaire

Pourquoi les chaussures ont un impact sur mes douleurs dorsales ?

Les vieilles chaussures peuvent être tellement usées qu’elles n’offrent pas un soutien adéquat de la voûte plantaire ou ne protègent pas vos pieds de l’entrée ou de la sortie pendant que vous marchez. Cependant, une chaussure avec un bon soutien de la voûte plantaire empêchera vos pieds de rouler en se levant et en bougeant, ce qui aidera à maintenir l’alignement de vos jambes, de vos hanches et de votre dos.

Notre solution :

Munissez-vous d’une paire de chaussures avec un soutien conçu pour votre voûte plantaire spécifique.

Comment faire ? C’est très simple, faites un test qui  vous permettra de savoir si vous avez les pieds plats ou une voûte plantaire élevée.

Mouillez-vous les pieds et marchez sur du béton frais pour voir le contour de votre pied.

  • Si vous ne pouvez voir que l’extérieur de votre pied, vous avez probablement une voûte plantaire élevée.
  • Si vous voyez la plante de votre pied, le talon et l’extérieur de votre pied, vous avez très probablement une voûte plantaire normale.
  • Si vous voyez tout le pied, y compris l’intérieur, supposez que vous avez une voûte plantaire basse ou des pieds plats.

5. Se mettre au jardinage

Pourquoi cela peut me causer des douleurs dans le dos ?

Très souvent les individus utilisent des techniques de manutention et de torsion inadéquate. Les exemples parfaits sont les sacs de terre, les plantes et les pots car ils peuvent entraîner une tension aiguë dans le bas du dos. Ainsi, le simple fait de soulever des charges sur la colonne vertébrale alors que le mouvement de torsion crée plus de tension dans les plans de mouvement latéraux.

Notre solution :

  • Pratiquer des techniques de manutentions plus sûrs, notamment en pliant les genoux par rapport à la taille pour soulever des objets à partir du sol, en gardant les objets près de la poitrine et en évitant de tordre le haut du corps pendant la manipulation des objets.
  • Travaillez ensuite à renforcer ces muscles centraux afin de vous aider à protéger le dos des blessures.

L’un des exercices les plus efficaces ?

La planche d’avant-bras :

Allongez-vous face contre terre et posez-vous sur vos coudes, les coudes sous les épaules. Étendez vos jambes derrière vous et soulevez vos hanches du sol pour que votre corps soit dans une longue ligne (si cela est trop difficile, commencez à genoux).

Durée de l’exercice : 10 secondes pour commencer et faites jusqu’à deux ou trois répétitions de 60 à 90 secondes.

6. Cuisiner tout le temps

Comment ça ? Le fait de cuisiner peut me donner des douleurs au dos ?

Vous êtes très probablement debout sur une surface dure pendant de longues périodes, et si vous ne portez pas de chaussures de soutien ou si vous êtes pieds nus, vous pouvez avoir mal aux talons, surtout si vous avez des voûtes hautes ou plates. Lorsque cela se produit, vous changez votre façon de vous tenir debout et de marcher, ce qui peut affecter tout le bas de votre corps, des chevilles jusqu’au dos.

 

Notre solution :

  • Éviter de cuisiner pieds nus !
  • Portez plutôt des chaussures de soutien.
  • Adoptez une bonne posture lorsque vous préparez les aliments, en veillant à ne pas vous pencher sur la table ou le plan de travail. Le fait de vous tenir plus près de la table devrait vous aider à rester plus droit.
  • Quand vous ressentez l’envie de souffler, faites une pause !

Une question ou besoin d’aide ?

Laisser un commentaire